Drupal: stop ou encore...

 

Le CMS open source Drupal continue son évolution; la version 8, désormais en beta, sera bientôt la version de référence, mettant Drupal 6 à la retraite. Cette évolution régulière de versions va de pair avec de nouvelles fonctionnalités, mais aussi une tendance à l'embonpoint! Est-il temps de changer de CMS?

Drupal, un CMS de poids

Si Drupal 4 et 5 m'ont convaincu de l'intérêt de ce CMS, c'est la version 6 que j'ai utilisée le plus. Drupal 7 a été une évolution intéressante, notamment dans la restructuration de la partie administration (plus logique), mais aussi l'inclusion de modules tiers dans le "core". Cette évolution s'est accompagnée d'une augmentation de la taille de l'archive, mais la logique est restée la même, et l'utilsation n'a pas posé de problème pour un habitué de Drupal 6.

Cependant, au fil des versions, Drupal a tendance à l'embonpoint (un peu à l'image des voitures par exemple), et dans le cadre d'une utilisation non professionnelle, voilà un élément qui mérite un peu d'attention (capacité des hébergements mutualisés, temps d'upload avec un connexion internet privée...) et de s'intéresser à un fork de Drupal: Backdrop, "LE" fork de Drupal

  ZIP file Folder  
Drupal 6.35 1,2 MB 3,35 MB  
Drupal 7.37 3,7 MB 11,8 MB  
Drupal 8 beta 11 18,3 MB 47,0 MB  
Drupal 9 dev 7.9 MB 20 MB  
Backdrop 1.1.1 7,4 MB 24,5 MB  

 

Backdrop s'avère clairement plus léger! Ce CMS se présente comme une alternative à Drupal 8 et annonce une migration facilitée depuis Drupal 7.

La prise de poids est elle vraiment néfaste?

Comment expliquer une telle différence entre Drupal 7 et Drupal 8? Drupal 8 a revu les fondations de Drupal et amené beaucoup de changements que les développeurs vont devoir suivre... ou pas. Les changement apportés sont apparemment là pour permettre à Drupal de continuer sa progression, mais au risque de perdre l'une de ses richesses: les modules complémentaires qui permettent de construire l'outil dont on a besoin.

D'autres exemples de prise de poids  existent, par exemple PMB dont la version 4.x est notablement plus lourde, mais qui apporte aussi son lot de nouvelles fonctions (portail...). On se rappellera d'ailleurs que la version 4 de PMB a été un revirement d'approche: plutôt que de favoriser l'interaction avec un CMS (Drupal justement), les développeurs ont finalement choisi d'intégrer ces fonctionnalités à PMB. Quand on voit l'évolution drastique de Drupal, ce choix était probablement très opportun...

Faut-il abandoner Drupal?

Drupal bénéficie d'une large communauté, notamment de prestataires. Pour les solutions professionnelles, Drupal 8 sera probablement un très bon choix.

Mais pour les sites "amateurs", qu'en est il?

Backdrop sera peut-être une option pour perpétuer un site Drupal 7... pour autant que les modules tiers utilisés fassent aussi le pas. Backdrop sera aussi une option pour développer des sites "simples" tout en conservant la philosophie Drupal bien connue. Mais à long terme? Il faudra s'en remettre à l'évolution Darwinienne, comme pour tout projet open source ;-)

Mais bien des alternatives existent, refaire son marché sera certainement pertinent en fonction du projet à mener.

Liens