Creative Zen Mosaic et Mac OS X: de l'union contre nature à l'union libre....

Si Apple se taille une belle part du marché des balladeurs "mp3", il n'en reste pas moins que ses produits sont proposés à un tarif supérieur à la moyenne, et ce tout en proposant moins de fonctionnalités (en tous cas hors options): pas de haut parleur intégré, pas de radio, pas de fonction dictaphone.

Les alternatives sont nombreuses, et si le Sansa Fuze de SanDisk est plutôt attirant (notamment au niveau des formats audio supportés, avec par exemple le OGG, et par la présence de slot SD permettant d'étendre la capacité), c'est finalement le Creative Zen Mosaic qui a remporté le match... mais avec une sérieuse inconnue: la compatibilité Mac n'est pas mentionnée (contrairement au Sansa).

Au bilan, c'est possible avec l'aide de forums et dedéveloppeurs de logiciels libres. Evidemment, seuls les fichiers mp3 seront lus: AAC passe ton chemin... 

Creative Zen Stone

Le creative Zen Stone dans sa version de base est une alternative comparable au iPod Shuffle. Il possède trois variantes:

  • la première, le Zen Stone with Built-in Speaker  intègre un haut parleur (au son médiocre comme pour les GSM, mais qui rend service),
  • la seconde, le Zen Stone Plus, ajoute un écran et une radio,
  • la dernière, Zen Stone plus with Speaker combine les deux précédentes.

Pour l'utilisation avec Mac OS (9.x et 10.x), il faut charger entièrement l'engin avant de le voir apparaitre sur le bureau comme n'importe quelle clé USB.

Creative Zen Mosaic

Le Zen Mosaic est plutôt une alternative au iPod Nano 2G et 3G.

Ici, la solution du Stone (qui avait laissé le bénéfice du doute au Mosaic) ne semble plus d'application, il faut donc passer par un logiciel tiers pour assurer le transfert vers le PC non Windows.

  • Pour Linux, Gnomad2 semble résoudre le problème.
  • Pour Mac OSX, c'est XNJB qui résoudra vos problème: dès le lancement de l'application, le Zen annonce "docked", et la liste des fichiers (audio et autres) apparait dans la fenêtre supérieure. Il ne reste plus qu'à naviger dans ses fichiers à l'aide de la fenêtre du bas et ensuite d'utiliser le bouton "transfert".

Bref...

Si les modèles plus anciens, tel le Stone, acceptaient de monter comme des clés USB, ce n'est plus le cas des modèles récents comme le Mosaic (une tendance de plus que l'on devrait apparemment à Apple).

C'est donc grâce au logiciel libre que l'utilisateur obtient la liberté d'utiliser son matériel comme il l'entend. C'est Richard qui va être content...

Liens utiles

Commentaires

merci pour cet article très

merci pour cet article très intéressant! mais essayez de faire comprendre ça aux ado! ils veulent des appareils colorés et design!!