>> Accueil » Article » (Mon) Premier DrupalCamp belge francophone

PatCh-Works.be

(Mon) Premier DrupalCamp belge francophone

Rédigé par administrator Aucun commentaire
Après avoir manqué de peu la première conférence Drupal en 2006, je ne voulais pas manquer ce premier Camp francophone belge. Que retenir de cette journée?

Comme souvent les premières, il y eu quelques ratés au démarrage:

  • Pas de fléchage sur place.... certains se sont donc retrouvés à visiter Louvain la Neuve de bon matin.
  • Un agenda, des lieux, mais pas de correspondance par avance... une craie et quelques tableaux plus tard, tout le monde trouve son chemin.
  • Des informations sur le réseau wifi, mais impossible de se connecter sans clé WEP...

Évidemment, toutes ces facéties prennent un peu de temps et les séances ne démarreront qu'à 10h, mais cela donne d'emblée à l'événement un coté « improvisé » sympathique, une sorte de rave party des utilisateurs belges francophones de Drupal.

Place au programme donc, programme dense puisque trois sessions parallèles sont prévues toute la journée, ce qui oblige à des choix ... Finalement, je me suis retrouvé dans la salle « Experts-IT » pour des sujets attractifs: best practices, intégration avec ProcessMaker et Web 2.0. Globalement, les présentations étaient utiles.

Best practices

Cette première session était trop générale et trop peu orientée Drupal à mon goût. Néanmoins, quelques principes de base de la séparation des éléments valaient la peine d'être rappelés.

Drupal et Process Maker

La seconde présentation a permis de voir fonctionner ProcessMaker avec un exemple pratique. L'intégration à Drupal (réalisée par Experts-IT) est à ce stade encore partielle mais permet l'essentiel: permettre à un utilisateur de faire une demande sur un site Drupal et obtenir un suivi de l'avancement de cette demande directement sur le site Drupal (dans son environnement donc).

Pour le Back-Office, tout se passe dans ProcessMaker qui offre de belles possibilités. Un couple qui semble idéal pour gérer des demandes faites par l'intermédiaire d'un intranet géré par Drupal par exemple. A noter que Knowledge Tree a plusieurs fois été cité, ProcessMaker ayant développé une interaction avec KT également (c'est d'ailleurs comme cela que j'avais appris l'existence de PM d'ailleurs), et sachant qu'un module Drupal existe pour s'intégrer avec KT...

Un site Web 2.0 avec Drupal

La troisième présentation de la matinée étaient consacrée au fonctionnalités Web 2.0 de Dupal.
Evidemment, l'éternel problème étant la définition du Web 2.0, certains ont peut-être été déçus.

Personnellement, l'intégration d'un module de géolocalisation m'a semblé d'emblée très intéressant pour compléter les annonces d'événements organisés (comme par exemple les ateliers PMB-BUG).

L'autre exemple était vraiement pratique également, permettant aux utilisateurs de Twitter de réutiliser un élément de post Drupal (dans ce cas ci le titre d'un post de Blog) comme message Twitter: ou comment respecter la règle du « create once - use many ».

Cette partie se voulant plus démonstrative, elle fut aussi un peu trop ambitieuse au niveau du timing et a donc renforcé le retard pris par les sessions précédentes: c'est pratiquement à 14h00 que nous quittions la salle.

Epilogue

J'ai donc fais l'impasse sur la session de l'après-midi concernant views et ai quitté LLN content de pouvoir dire « j'y étais ».

La communauté belge francophone de Drupal est donc une réalité, et j'espère que le site Drupalfr.be continuera son existence à coté de drupalfr.org, à la manière de PMB-BUG, il y a une réelle place un groupe d'utilisateurs belges francophones et pour l'organisation d'événements locaux spécifiques.

Intéressant également de voir à quel point l'organisation de l'événement diffère de ce qui sepasse avec PMB-BUG où tout se passe avec des utilisateurs bénévoles. Ici, c'est un peu comme au journées du Libre, où ce sont essentiellement des prestataires de services qui ont participés à l'organisaiton et et assuré plusieurs présentations.

L'idée était bien une mise en évidence de leurs compétences (au cas où unprestataires serait nécessaire pour un projet), avec des cadeaux à la clé (livres Drupal à gagner) histoire de bien se souvenir d'eux; mais c'était surtout l'occasion d'un réel partage d'expérience qui est bien utile à l'utilisateur amateur de Drupal que je suis...

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article